Un bilan d’étape pour mieux avancer

(actualisé le ) par Administrateur

Chers parents,

Après un mois et demi de cours, vous disposez d’une première photographie de la progression de vos enfants.
Elle a pu se faire lors des rencontres parents/professeurs principaux fin septembre et début octobre, par la consultation sur le portail Pronote de l’assiduité de votre enfant et de ses premiers résultats.
Un professeur, un conseiller d’éducation, que vous avez sollicités ou qui vous a contacté, ont permis d’établir un dialogue en faveur de l’élève et lui donner ainsi plus de chances de réussir ce début d’année.
Parfois une heure de vie de classe, en présence d’un des personnels de direction, du conseiller d’éducation, du professeur principal, a donné l’occasion à un collectif de se remobiliser lorsqu’on sentait que des attitudes trop individualistes pouvaient le fragiliser.
Avant les congés d’ automne, et pour la première fois au lycée, un relevé de note sera envoyé aux familles des élèves des classes de seconde.
Il sera annoté, si nécessaire, par un ou des professeurs, par le professeur principal.
Ce relevé doit être un outil de dialogue.
D’ores et déjà, des professeurs principaux ont programmé des rendez-vous pour des élèves et leurs familles.
L’entrée en classe de seconde est un temps important de la scolarité de votre enfant, comme le fut autrefois son passage de la primaire au collège.

Ce sont ces premiers mois qui posent les bases d’une scolarité sereine et réussie, fondée sur l’effort, le dialogue avec les enseignants, la capacité à répondre à leurs attentes.
Revêtir "son habit de lycéen(ne)" est un objectif important de ce premier trimestre.
A la veille de ces congés que je souhaite réparateurs pour nos élèves, ils doivent savoir que le temps de l’adaptation se termine, que celui du plein investissement dans leur scolarité doit déjà être là.

Pour nos élèves de première et de terminale, les enjeux de ce début d’année sont forts ; une mobilisation continue et durable sera la meilleure garantie de succès.
Ils doivent s’adapter aux exigences de leur niveau de classe, mettre en application les savoirs-faire dispensés par leurs enseignants pour s’approprier les connaissances, acquérir ainsi une culture générale et être en mesure de penser par eux-mêmes.
C’est ainsi qu’ils se prépareront au mieux à leur entrée dans les études supérieures.

A l’heure de ce bilan d’étape, c’est vers les parents que nous nous tournons.
Trouvez les bonnes opportunités pour parler du lycée avec vos enfants, de ce qu’ils y font, de leurs espoirs, de leurs doutes aussi, de leurs succès et de leurs déceptions lorsqu’elles arrivent.
Se tromper, ce n’est pas grave, et c’est souvent l’ouverture vers la réussite lorsqu’on en cherche et analyse les raisons, qu’on se fixe des objectifs pour y remédier.

Le Proviseur