La Terminale littéraire du lycée Julie-Victoire Daubié rencontre Charlotte Barillet enfant caché durant la Seconde guerre mondiale.

par Administrateur

Le 16 décembre 2016, les élèves de la classe de Terminale Littéraire ont partagé un moment d’échanges avec Charlotte Barillet, née Storch.
Charlotte Barillet, aujourd’hui 83 ans, a été cachée durant la Seconde guerre mondiale, alors qu’elle n’avait que 9 ans, car elle est d’une famille juive. Elle a été recueillie, avec sa petite sœur, par la famille Magnier, qui habitait la cité ouvrière du quartier d’Orgemont, à Argenteuil ;
son petit frère a été placé dans une autre famille de la même cité. Les trois enfants y sont restés cachés de 1942 à la Libération, en 1944.
Avec beaucoup de dynamisme, Charlotte Barillet a expliqué aux élèves son expérience d’enfant caché. Les élèves, qui avaient préparé un petit discours d’accueil et des questions, ont écouté avec beaucoup d’attention et d’émotion ce témoignage. Cela leur a permis d’enrichir leurs connaissances sur cette période de la guerre dans le cadre du programme du cycle terminal et de découvrir un pan de l’histoire de la ville d’Argenteuil durant la Seconde guerre mondiale.
Les élèves ont entendu le message de solidarité, de tolérance, d’espoir que Charlotte Barillet a mis en avant grâce à son témoignage ; autant de valeurs plus que nécessaires aujourd’hui.
Cette rencontre, qui a été rendue possible grâce à l’intervention d’Ingrid Etienne, médiatrice culturelle, s’est terminée dans la convivialité autour d’un buffet préparé par les élèves.

V. ETIENNE, professeur d’histoire géographie de la Terminale Littéraire.